ACTUALITÉS

Sommaire

Colloque Terr'eau Bio - santé des ruminants - Le 12 avril copie

La nouvelle Feuille Bio de décembre est sortie !

Carte interactive des producteurs de l'Ariège


 

Nous sommes heureux de vous convier au colloque qui présentera les résultats de 2 projets menés en élevage bio :

le GIEE Prévenir le parasitisme en élevage de ruminants, 

le Casdar "Otoveil" (ITAB) sur l'équilibre sanitaire en élevage qui a abouti à une méthode très concrète : Panse-Bête.

Au Lycée Agricole de Pamiers, le lundi 12 avril à 14h.

 

 

  • Réduire les antiparasitaires : c’est possible !

Le GIEE « Prévenir le parasitisme en élevage de ruminants », constitué de 14 fermes, a expérimenté pendant 4 ans les leviers de réduction des médicaments antiparasitaires.

Les motivations du groupe : enjeux environnementaux & économiques

Les leviers mis en œuvre

Les résultats sur nos fermes

  • Panse-Bête : une nouvelle méthode pour une approche préventive de la santé

Panse bête est un guide à destination des éleveurs, techniciens, étudiants…, afin de se poser les bonnes questions sur l’ensemble des composantes de la santé d’un troupeau (alimentation, reproduction, santé des jeunes, bâtiment, parasitisme, boiteries, santé mammaire…) et identifier les causes globales des déséquilibres sanitaires, pour les corriger en amont.

 Programme complet ici.

Inscriptions en ligne ici.

TERR’EAU BIO, ce sont des rencontres techniques destinées à tous les agriculteurs, futurs agriculteurs et pros de l’agriculture, pour échanger sur les pratiques agricoles des fermes bio, alternatives et souvent innovantes ! Menées par le réseau BIO OCCITANIE

Infos supplémentaires par email : cecile.cluzet@bio-occitanie.org  ou par téléphone : 06 11 81 64 95

                             


FOURNIR LES RESTAURANTS ET COMMERCES DE PROXIMITÉ SUR TOULOUSE MÉTROPOLE

Bio Ariège-Garonne a entamé un travail avec Toulouse Métropole dans le cadre du Plan de relance sur la mise en lien des restaurateurs/traiteurs/commerçants de la métropole toulousaine et les producteurs de la région.

Ce travail a un double objectif : valoriser les démarches vertueuses déjà existantes pour les rendre visibles auprès des consommateurs d'une part, et d'autre part développer des partenariats entre commerces de bouche /restaurants/traiteurs et producteurs bio et locaux.

Que vous approvisionnez déjà ces circuits, ou si le projet vous intéresse, nous vous invitons à prendre 5 minutes de votre temps pour répondre à ce questionnaire.

Un grand merci pour votre participation !

Pour accèder au questionnaire, cliquez ici.


RISQUE DE CONTAMINATION SUR VOS PARCELLES EN AB, QUE FAIRE ?

Vous êtes agriculteur ou agricultrice en bio ou en cours de conversion et vous ne savez pas comment faire pour faire face aux risques de contamination ?
La FNAB a mis au point 2 kits à destination des agriculteurs et agricultrices en bio pour :


PRÉVENIR LE PARASITISME EN ÉLEVAGE DE RUMINANTS :

Un groupe de fermes du piémont pyrénéen engagées dans la réduction des médicaments antiparasitaires.

 

>> Le recueil final est disponible ici  !

 

Ces 11 fiches constituent le recueil des leviers expérimentés au cours des 3 ans d'échanges du groupe GIEE (2017-2020).

 


PLAN DE RELANCE AGRICOLE

Le Plan de Relance prévoit une enveloppe de 1.2 milliards d’euros sur deux ans sur le volet consacré à la transition agricole, alimentaire et à la forêt.
Celui-ci comprend des soutiens aux renouvellement des agroéquipements, la plantation de haies, le développement des filières protéines végétales, etc.

Retrouvez l'intégralité des mesures concernées ici.


FONDS D'AVENIR BIO

Le fonds Avenir Bio s’adresse aux opérateurs économiques impliqués dans la production biologique pour financer des projets collectifs pluriannuels, dans une logique de filières françaises bios, réunissant des partenaires issus des différents stades de la filière.

Ce Fonds Avenir Bio sera doté de 13 M€ par an en 2021 et 2022. Il fonctionnera via des appels à projets réguliers (chaque année) et devra permettre de financer des investissements immatériels et matériels des opérateurs économiques s’inscrivant dans une démarche de filière pour le développement de l’offre de produits biologiques. Il peut s’agir notamment de développement par une diversification des produits et débouchés mais également de pouvoir réaliser des économies d’échelle.

Qui peut en bénéficier ?

Tout opérateur économique impliqué dans la production bio peut bénéficier de ce fonds : sociétés, coopératives, associations ou regroupement d’opérateurs exerçant une activité économique (de formes juridiques diverses et avec déclaration et publication des statuts).


Quelles dépenses éligibles ?

Cet appel à projet vise plusieurs dépenses :

  • L’acquisition et aménagement de biens immeubles liés au projet.
  • Les dépenses d’acquisition de matériel neuf et d'occasion liées au projet.
  • L’achat (ou location-vente) de matériels ou d’équipements excluant le simple remplacement à l’identique pour les groupements et associations de producteurs.
  • Les véhicules routiers, à condition que leur usage soit uniquement destiné à l'activité de production, transformation ou commercialisation de produits agricoles de l'entreprise bénéficiaire.
  • Dans le cas d’investissements liés à la production primaire, ne sont éligibles que les investissements à usage collectif avéré.
  • Les dépenses de personnels techniques dédiés au projet, sur justificatifs et selon certaines conditions :
    • augmentation nette du nombre de salariés dans l'établissement,
    • soutien sur durée de deux ans maximum à compter de la date de recrutement,
    • assiette maximum de 50.000 euros /an (techniciens) et de 60.000 euros/an (cadre),
    • chaque poste est pourvu dans un délai de trois ans à compter de l'achèvement des travaux,
    • chaque emploi créé grâce à l'investissement est maintenu dans la zone considérée pendant une période minimale de cinq ans (trois ans dans le cas des PME).
    • cas particulier des zones AFR (19% des communes d’Ariège) : Il n'est pas possible de cumuler emplois et investissements matériels.
  • Les prestations immatérielles liées au projet : appui technique, études spécifiques en lien avec le projet, coût du recours à des consultants, laboratoires extérieurs et centres techniques pour des prestations de conseil ou d’études.

Quel taux de prise en charge ?

Le taux de prise en charge dépend de la nature de dépenses et du statut du bénéficiaire.
Le plafonnement de ces taux est harmonisé à l’échelle de l’Union européenne.

 

Comment en bénéficier ?

En tant que porteur du programme d’actions, vous pouvez déposer un dossier selon les termes et échéances de l’appel à projetS en vigueur. Une sélection est opérée sur la base de critères repris dans l’appel à projets.

Le prochain appel à projets sera ouvert à partir du 13 janvier 2021 et sera ouvert en continu jusqu’à septembre 2022.

 

Lien utile et contact :

 


La nouvelle Feuille Bio est sortie !

Vous pouvez la lire en ligne en cliquant ici.

Vous y retrouverez des articles techniques, des infos sur nos actions et des actualités.

Bonne lecture !


Retrouvez la carte interactive des producteurs de l'Ariège 

Cette carte interactive est une extension du nouveau "Guide Manger Bio en Ariège" qui sortira sa nouvelle édition à l'automne 2019.

Producteurs, inscrivez vous vite ! en cliquant ici

Consommateurs, retrouvez les coordonnées et informations des producteurs bios situés près de chez vous en cliquant ici