Fil Info

Pas de tomates bio avant le muguet ! La FNAB se félicite du compromis sur les serres chauffées et remercie la mobilisation

 

Paris, 12/07/19. Hier avait lieu le Comité National d’Agriculture Biologique (CNAB) qui devait se prononcer sur l’avenir des serres chauffées bio après deux mois de campagne contre le chauffage menée par la FNAB avec le Réseau Action Climat, la Fondation Nicolas Hulot et Greenpeace France. Avec 22 voix pour et 15 voix contre, le CNAB a voté un premier encadrement du chauffage pour les serres biologiques. Si ce compromis, proposé par le ministère de l’agriculture et soutenu par la FNAB, n’interdit pas totalement le recours au chauffage en bio, il le limite très fortement et pose une première limite au risque d’industrialisation de l’agriculture biologique.

Jusqu’à aujourd’hui il n’y avait aucun encadrement de l’utilisation du recours au chauffage dans les serres bio, cette décision est donc une avancée significative.

Un recours au chauffage fortement limité

Que dit la décision du CNAB : les fruits et légumes biologiques d’été cultivés sous serres chauffées ne pourront pas être commercialisés avant le 1er mai de chaque année. De plus, dès le 1er janvier 2020 tous les nouveaux projets de serres chauffées bio devront avoir recours à 100% d’énergies renouvelables, toutes les serres qui chauffent aujourd’hui devront passer en 100% renouvelables d’ici 2025. « Ça signifie que pour un légume comme le concombre on est dans la saison et donc il n’y aura plus besoin de chauffage et c’est le second légume cultivé sous serre chauffée. Pour la tomate ou le poivron il y aura encore un peu de chauffage mais ça va diviser par deux la consommation d’énergie et imposer le tout renouvelable » explique Jean-Paul Gabillard, producteur de légumes en Bretagne et secrétaire national légumes à la FNAB.

Un appel collectif pour maintenir une bio éthique et durable

80 000 signataires, 70 chefs cuisiniers de tous horizons dont le chef engagé et triplement étoilé Olivier Roellinger, 20 associations, 100 parlementaires, ont lancé un véritable cri du cœur au ministre de l’agriculture pour le maintien d’une bio éthique et durable pendant cette campagne. Deux visions du développement de l’agriculture biologique s’opposent. « En voulant autoriser sans limite le chauffage des serres pendant tout l’hiver les coopératives agricoles et les chambres d’agriculture proposent un projet d’artificialisation de l’agriculture biologique. C’est un non-sens éthique et une impasse agronomique que nous rejetons » conclut Guillaume RIOU, président de la FNAB.

 

Contacts presse : William Lambert – relations presse – 06 03 90 11 19 Jean-Paul Gabillard – Secrétaire national légumes – 06 82 99 18 36 Guillaume Riou – président de la FNAB – 06 30 09 56 56

Foire Ariège en Bio du 20 octobre à La Bastide de Sérou : Les inscriptions continuent !

Dépêchez vous, les inscriptions seront closes fin juillet.

Toutes les infos sur la page de l'évènement : http://www.bioariege.fr/article/la-foire-ariege-en-bio

 

 

 

Guide Manger Bio en Ariège - Édition 2019-2021

Le guide Manger Bio en Ariège est en cours de remise à jour. 

Nouveauté: en plus, du guide format papier, une carte interactive sur notre site internet vous permettra de présenter vos produits.

Vous avez jusqu'au 23 juin pour paraitre sur la version papier. La carte interactive peut elle être mise à jour au jour le jour.

 


Ce guide recense tous les acteurs de la bio en circuits courts dans le département : producteurs, transformateurs et distributeurs. Il s’adresse au grand public et sera distribué le plus largement possible sur le territoire (magasins bio, événements, fermes ouvertes, marchés, foires et salons, offices du tourisme, etc.). Un tirage de 10 000 exemplaires est programmé pour octobre 2019.

Cet outil de communication sera mis gratuitement à disposition des consommateurs grâce à l’appui de la Fédération régionale de l’agriculture biologique (Bio Occitanie) et au soutien financier de la Région Occitanie et de l’Europe.

L’inscription est gratuite.
PRÉCISIONS: POUR VALORISER L’ADHÉSION AU CIVAM BIO 09, LES INFORMATIONS PUBLIÉES DANS LE CATALOGUE SERONT DÉTAILLÉES POUR LES PRODUCTEURS A JOUR DE LEUR ADHÉSION 2019, ET RÉSUMÉES POUR LES NON-ADHERENTS.
Pour les non adhérents, seules apparaitront les coordonnées postales et la catégorie de produits.
(ex: Si vous produisez du fromage de chèvre (tomme, crottins, ...), il apparaitra seulement le pictogramme et la catégorie "produits laitiers" mais aucun détail de produits et de commercialisations.)

Mais pas de panique, il est encore temps d'adhérer lors de votre inscription ! 

Attention un nouveau système d'inscription est mis en place cette année ! Retrouvez le questionnaire en cliquant ici.
Pour toutes les personnes apparaissant déjà dans le guide 2018-2019, il faut tout de même vous inscrire avec ce nouveau système.
Attention, votre inscription à la carte et au guide ne sera définitivement validée qu'à la réception de votre certificat Bio à jour.

Vous pouvez également nous proposer des photos pour illustrer le guide (le guide en général, pas votre encart). Envoyez-nous vos documents à l'adresse mail info@bioariege.fr

 


 

La foire Bio à Brie : 22 et 23 juin 2019

Lancée en 2010, la Foire Bio de Brie en Basse Ariège soufflera ses dix bougies en 2019. La Foire Bio vous accueillera donc pour une édition spéciale les 22 et 23 juin.

Cliquez ici pour en savoir plus sur l'évènement

 

Pas de tomates bio avant le muguet ! La FNAB se félicite du compromis sur les serres chauffées et remercie la mobilisation

Paris, 12/07/19. Hier avait lieu le Comité National d’Agriculture Biologique (CNAB) qui devait se prononcer sur l’avenir des serres chauffées bio après deux mois de campagne contre le chauffage menée par la FNAB avec le Réseau Action Climat, la Fondation Nicolas Hulot et Greenpeace France. Avec 22 voix pour et 15 voix contre, le CNAB a voté un premier encadrement du chauffage pour les serres biologiques. Si ce compromis, proposé par le ministère de l’agriculture et soutenu par la FNAB, n’interdit pas totalement le recours au chauffage en bio, il le limite très fortement et pose une première limite au risque d’industrialisation de l’agriculture biologique.Jusqu’à aujourd’hui il n’y avait aucun encadrement de l’utilisation du recours au chauffage dans les serres bio, cette décision est donc une avancée significative.

Lire l'intégralité du communiqué de presse ici.


 

 

L'équipe du CIVAM Bio 09.